Présentation de l'équipe de "Nikonians.fr"

| | TrackBacks (0)

Depuis sa création, Nikonians.org a connu un développement considérable en Amérique du Nord et un peu partout dans le monde. Pour mieux répondre à l'attente de ses membres (tous des inconditionnels de la marque Nikon), Nikonians s'est ouvert à la langue allemande et maintenant depuis début 2011, à la langue française partout où elle est pratiquée dans le monde.

Pour mieux nous connaître et dialoguer plus facilement entre nous il nous apparu essentiel de présenter l'équipe francophone qui est à l'origine de "Nikonians.fr" et qui l'anime aujourd'hui !

Voici donc qui sont ces personnages particulièrement passionnés que vous rencontrerez sur les forums et sont à votre disposition pour vous aiguiller, vous renseigner et faire en sorte que ce site soit un lieu de rencontre et d'échange dans l'esprit de Nikonians, à savoir "Partager, apprendre et inspirer".


"jaclegau" : Modérateur pour Nikonians.org/fr

JACLEGAU_2.jpg

Mon nom est Jacques Legault et je suis de Terrebonne, à 15 km de Montréal. Je suis un passionné de la photo et de tout ce qui est photographique. Ma première caméra a été un Kodak Starflash mais, à l’âge de 14 ans, mon oncle me donna son Mamiya C330, un posemètre Weston et un équipement de chambre noire. Un an plus tard, mon patron de l’époque se départait de sa chambre noire et j’en devins possesseur. Je n’avais pas beaucoup d’argent à ce moment là mais je faisais l’envie de mes amis.

Quelques années plus tard, j’achetais ma première caméra réflex avec posemètre intégré, un Nikkormat FTN mais ça a pris un certain temps avant que je fasse confiance à ce posemètre : je lisais la lumière incidente avec mon Weston et la lumière réfléchie avec ma caméra. Puis un cours de photo par correspondance du New York Institute of Photography me fit comprendre pourquoi mes lectures étaient différentes.

Dans ces années, J’ai participé à plusieurs concours et j’ai mérité, entre autre en 1976, une mention honorable au concours de photo Nikon et une « Recognition of photographic achievement » de l’institute of Certified Photographers. Et c’était parti.

Puis j’ai commencé à faire quelques contrats et je suis retourné au moyen format avec un kit Mamiya M645. J’ai fait des mariages comme beaucoup de photographes et quelques contrats dont les photos pour un livre de recette, plusieurs catalogues d’étalages, quelques photos pour un catalogue de biscuits, des bijoux et de la photo de spectacle. J’ai parti mon entreprise mais j’ai vite compris que je n’étais pas un administrateur mais un photographe. Et puis, comme beaucoup de gens, mon nouvel emploi de responsable d‘un service d’animation culturelle a pris le dessus et j’ai délaissé quelque peu la photo.

La photo m’est revenue par un détour un peu particulier. En voyage dans le Maine, aux États-Unis, on faisait les brocantes et j’ai découvert des photos sur métal, des ferrotypes, et j’ai commencé à collectionner les procédés photographiques. J’ai acheté mon premier daguerréotypes à une dame qui me l’a vendu pour 5$ comme étant une photo sur métal qui avait mal vieilli. Puis ce fut les caméras. Aujourd’hui, je me retrouve avec plus de 250 caméras, des centaines d’accessoires et objectifs et des exemples de tous les procédés photographiques.

Alors la piqure de la photo m’a reprise et j’ai repris mon Mamiya et mon Nikkormat. J’ai délaissé un peu le Mamiya pour le Nikkormat pour lequel je pouvais m’acheter des objectifs à bien meilleur prix. Et je suis passé par plusieurs phases en m’achetant mon premier Hasselblad, un 500c et plus tard, un 500CM et un leica M2 : je réalisais des rêves.

Et le digital est arrivé. Mon premier a été un Nikon Coolpix 5600 puis un 5000 et un 5400. Alors que je collectionnais les procédés photos, j’avais mis la main sur une série de diapositives sur verre de la première guerre mondiale pour presque rien. Le musée de la guerre me les racheta pour un bon prix ce qui me permit d’acheter mon premier Nikon DSLR, un D50. J’ai maintenant un D300 dont je suis très fier et dont je n’ai aucune intention de me départir : j’aime mieux m’acheter des objectifs que de changer de boîtier. En passant, sauf pour mon Mamiya C330, j’ai encore toutes les caméras que j’ai eu en ma possession.

Aujourd’hui, à la retraite, je fais beaucoup de photos, je vais à toutes les formations que je peux me payer, je donne des conférences sur l’histoire de la photo en transportant mes caméras et mes procédés photographiques et je suis modérateur pour Nikonians francophone pour lequel j’ai aidé Pol à traduire des textes et soumis des articles pour mettre le site en marche.

En conclusion, je me considère toujours comme un étudiant qui apprend tous les jours, surtout au contact des autres.

Jaclegau
Modérateur pour Nikonians.org/fr


"Horus" :
Modérateur pour Nikonians.org/fr

David_Vissol-Nikonians_3.jpg

Mon nom est David Vissol.

De nationalité française et vivant à Bruxelles depuis fort longtemps, je travaille dans le secteur informatique comme IT System Architect.

Mon père m'a transmis son virus pour la photographie quand j'étais enfant. J'ai gardé cette passion.
J'ai eu divers matériels photo de divers marques jusqu'à il y a 12 ans ou j'ai pu enfin m’offrir mon premier reflex Nikon.

Depuis je suis monté en gamme pour les besoins de mes projets photographiques et je possède à présent un superbe F6 et un superlatif D3S qui me rendent bien service.

En mars 2007 j'ai découvert la Communauté Nikonians et en décembre 2008 j’en suis devenu Modérateur. Je suis heureux de faire partager l'esprit de la Communauté Nikonians.

Horus
Modérateur pour Nikonians.org/fr


"hpetit" : Modérateur pour Nikonians.org/fr

hervepetit_wait.jpg

La présentation de Hervé Petit apparaîtra sous peu


"MRQUINCE2" : Modérateur pour Nikonians.org/fr

identite.jpg

Mon nom est Gérard Coing, j'ai 60 ans et je pratique la photographie en professionnel depuis l'âge de 20 ans comme photographe du Patrimoine pour le Ministère de la Culture en région lorraine, et en amateur depuis l'âge de 10 ans, d'abord avec le folding 6x9 Lumière délaissé par mon père (il venait d'acquérir un appareil 35mm Royer Savoy plus moderne) puis avec l'Instamatic Kodak que les voisins m'avait offert comme cadeau de communion... par la suite j'ai pu acheter un Canon Dial 1/2 format avec l'argent gagné pendant les vacances scolaires et avec lequel je "volais" discrètement l'image de mes profs et collègues lycéens pendant les cours... mon premier reflex fut un Zenith russe rapidement changé (il déchirait les crans des films 35mm) pour un Leica M4 avec Sumicron 2/35 dont le prix prohibitif (même d'occasion et à crédit) m'empêcha d'étoffer mon équipement, avant de comprendre qu'avec un simple Nikkormat et 3 objectifs (grand-angle, macro, télé) je pouvais explorer beaucoup de domaines photographiques tout en conservant une vie sociale normale (ciné, musique, bouffes entre amis etc...).
Mon activité professionnelle m'a plutôt orienté vers la photographie d'objets et d'architecture, ou plus largement vers la photographie documentaire ou d'illustration, mais j'essaie toujours de réserver une bonne place à des photos un peu plus créatives (lumières, cadrages etc...) et mes goûts personnels vont d'Ansel Adams à... Ken Rockwell (!) en passant par Bruce Barnbaum ou Ralph Gibson. Par bonheur, mon travail m'a fait pratiquer tous les formats argentiques (du 35mm à la chambre grand format), ainsi que la chambre noire (post-voilage, développement films et tirages sur papier barytes), discipline qui ne serait pas vraiment maîtrisée sans une bonne pratique du zone système sur le terrain. Je pense aussi avoir bien pris le virage du numérique, qui nous permet de résoudre les problèmes, certes éternels, de la photographie, mais avec des outils bien plus puissants ou bien plus faciles d'accès qu'auparavant (HDR, stitching, fusion etc...voir mon article sur les extensions ici http://misterquince.free.fr/pages/teknikA.html).
A quelques encablures de la retraite, comme beaucoup de personnes, j'ai tendance à regarder en arrière et à m'intéresser aux appareils anciens, pas les plus anciens mais ceux qui m'ont fait rêver (ah le Nikon F de mon adolescence) ou qui ont une particularité technique (Mercury avec obturateur rotatif, Visoflex I, Corfield Periflex) ou qui m'étaient inconnus (télémétriques américains style Argus) ou qui ont simplement un look marrant (Revere des années 50 ou autres).
Voilà, je pense donc pouvoir apporter quelque chose aux passionnés de la marque Nikon, j'en suis un moi-même, sans pour autant perdre tout sens critique (cf mon site web http://misterquince.free.fr/), c'est toute la philosophie du site nikonians.org.

MRQUINCE2
Modérateur pour Nikonians.org/fr


"kodiak photo" : Modérateur pour Nikonians.org/fr

kodiak_b.jpg

Daniel Ouimet est québécois. Il a étudié et travaillé à Montréal en enseignement et en photographie. Il a eu sa première caméra vers ses 17 ans et a commencé sa carrière par la photographie scientifique, le reportage géopolitique et la photo de scène à 22 ans, pour passer ensuite au reportage international à 38 ans. Il vint en Europe en 1989 pour y travailler.
Plus tard, il épousera une Autrichienne et aura deux fils (Bénédict et Olivier). IIs vivent à Kaindorf an der Sulm, en Styrie.

La chasse d'images est une passion partagée par toute personne qui entend capter un sujet (ou un moment) et le rendre ou l'interpréter à travers un art choisi.
Elle n'est pas réservée qu'aux seuls artistes!
Quiconque regarde le monde d’un œil contemplatif est un chasseur d'images.

kodiak photo
Modérateur pour Nikonians.org/fr


"pfgbel47" : Administrateur de Nikonians.org/fr

Bio-POL.jpg

Mon nom est Pol F. Gillard.

Belge et vivant dans la région liégeoise, je suis passionné de photographie depuis maintenant plus de 45 ans. C'est mon père, architecte de profession mais s'adonnant au cinéma et à la photographie qui m'a entraîné dans ce fameux sillage...

Je suis diplômé d'une école artistique belge bien connue, l'Institut "Saint-Luc" (section photographie).
J'ai exercé comme professionnel dans les années '70 avant d'entamer une carrière en marketing (discipline dont j'étais également diplômé) dans la sphère des Institutions Financières.
Pendant cette période je n'ai pas laissé la photo de côté, bien au contraire… !

J'ai toujours utilisé Nikon et Hasselblad, marques dont j'ai toujours été enchanté pour leurs qualité et fiabilité.
Ayant travaillé l'argentique jusqu'en 2005, j'ai franchi le pas vers le digital avec une certaine méfiance mais j'en suis ravi aujourd'hui, c'est fabuleux !

J'ai dans mes plans plusieurs voyages dans lesquels la photographie occupe un plan central, impossible toutefois de dire aujourd'hui lequel sera le suivant...

Ma photographie ne se focalise pas sur un seul thème, j'aime le paysage, le portrait, la photo de rue, la photographie de nature et d'oiseaux.
A l'exception de la photographie de voyage, ce que j'affectionne peut-être le plus est la photographie du détail et de l'insolite, ce que l'on ne voit généralement pas en se promenant par exemple, l'inhabituel… Vous pouvez voir mon travail sur mon site ici ainsi que visiter ma galerie Nikonians ici

Depuis 2007 je connais Nikonians.org en qualité de membre puis assez vite j'ai rejoint le team des modérateurs. En 2010 il m'a été confié la charge de développer la version francophone du site ainsi que son lancement début 2011.

pfgbel47
Administrateur de Nikonians.org/fr


La présentation de l'équipe francophone de Nikonians sera régulièrement tenue à jour.

0 Retours

Ci-dessous l'énumération des liens vers des blogs faisant référence à cette entrée : Présentation de l'équipe de "Nikonians.fr".

Retours URL pour cette entrée : http://blog.nikonians.org/c/mt-tb.cgi/1606